Le petit Saint-Marthien

Journal de bord d'un intraterrestre

Jardin collectif – Petit à Petit

Rencontre avec le collectif Petit à Petit  sur le thème « Jardin collectif », le samedi 30 novembre 2013. Une conférence animée par Laurent et Anne-Charlotte initiateurs du projet et chefs de culture des potagers situés à une vingtaine de kilomètres du Mans, entre Mézières-sous-Lavardin et Sainte Sabine. Après leur expérience dans le jardin collectif Hortigas en Espagne (voir la video), Laurent et Anne-Charlotte ont décidé en 2012 de lancer leur projet de jardin collectif.



Le « Jardin Collectif Petit à Petit » a mis en place des systèmes de production, distribution et consommation alternatifs. Ce collectif tend vers l’autogestion de notre alimentation par la culture de fruits et légumes, ainsi que par le troc et l’entraide. Ce mouvement solidaire local entre producteurs, projets collectifs et associatifs permet de créer des relations d’un nouvel ordre entre villes et campagnes, basées sur un modèle agro-écologique. Le but de cette association est la promotion du jardinage naturel accessible à tous, de milieu rural ou urbain : sensibiliser, partager les savoirs, expérimenter les techniques et tendre vers l’autosuffisance alimentaire.

Ces terres, 4 hectares, sont mises à disposition par des particuliers. Aucun produits de synthèse ne sont utilisés. Savoir-faire local traditionnel et traction animal pour donner le meilleur de la terre.

Les 3 responsabilités minimums sont :

1- Venir au jardin une journée chaque 5 semaines
2- Venir chercher ses légumes chaque semaine au Mans et participer à l’assemblée hebdomadaire (durée: 1 heure environ)
3- Verser une cotisation mensuelle de 25€.

jardin collectif

L’organisation

Les membres du collectif se réunissent en assemblée durant lesquelles chacun participe aux décisions, en suivant un mode de fonctionnement horizontal. Chacun choisit son degré d’implication et intègre soit un Groupe Autogéré de Co-jardiniers (GAC), soit le Groupe de Travail permanent (GT). Il est également possible de participer aux différentes commissions dont le but est d’améliorer le fonctionnement du collectif.

Dans la pratique

Tout membre de GAC (individu ou famille) assume une cotisation mensuelle de 25€.
Le jardin collectif s’autofinance par les cotisations mensuelles, ceci permettant l’autogestion en marge des institutions économiques (le marché capitaliste). La cotisation est fixe et ne dépend pas de la quantité de fruits et légumes produite. Etre membre c’est : pouvoir décider de l’évolution du collectif lors des assemblées, se rendre au jardin, seul ou en famille, au minimum une journée toutes les cinq semaines, afin de partager des moments conviviaux et assurer la production des légumes. Quant au Groupe de Travail (GT), il gère les cultures, participe à la récolte et se joint aux assemblées.

Chaque semaine, la récolte est amenée au Mans, où les membres se répartissent les légumes.


En savoir + :

» www.jardincollectifpetitapetit.org
» Brochure de présentation
» Tract (en trois versions)
» Statuts de l’association
» Règlement intérieur (en cours de modifications)
» Facebook – Petit à Petit
» Comment créer un jardin partagé ? Mode d’emploi
» Réseau des jardins partagés : http://jardins-partages.org/

2 commentaires sur “Jardin collectif – Petit à Petit

  1. Pingback: Infos pratiques

  2. Pingback: Des acteurs et projets près de chez vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 novembre 2013 par dans Transition.

Chroniques

Entrez votre adresse mail pour suivre le voyage du petit Saint Marthien et être notifié par email des dernières nouvelles.

Rejoignez 41 autres abonnés

Saint Marthien

Je viens d'un monde,
Où les Hommes n'ont pas de visage
Où les mots sont des silences
Où les questions n'existent pas
Où les rêves sont des réponses