Le petit Saint-Marthien

Journal de bord d'un intraterrestre

Formation – Maraichage : Mieux appréhender sa stratégie de vente

Formation avec le GAB72
meffiez_vous_des_imitations_BIOCommercialisation en maraîchage bio diversifié & vente directe
Maraichage : Mieux appréhender sa stratégie de vente

• Mieux appréhender sa stratégie de vente
• Avoir une lecture de son territoire concernant la vente directe pour mieux envisager une stratégie de vente.
• Utiliser des outils introspectifs pour être en phase avec ses attendus et les contraintes contextuelles.

Programme :

• Présentations des différents modes de ventes directes et de leurs contraintes.
• Méthodologie d’analyse du paysage « légume » en vente directe.
• Accompagner la construction de stratégies commerciales des fermes en ventes directes
• Présentation d’outils permettant de développer des choix.

Intervenant : Charles Souillot, Conseiller technique productions légumières GAB22Document au format PDF – En pièce jointe (au format .pdf, vous trouverez un article extrêmement intéressant sur les stratégies commerciales mises en place en Côte d’Armor (22), où le nombre de maraîchers est passé en quelques années de 30 à plus de 80.

Charles Souillot, conseiller spécialisé productions végétales GAB22

Le temps de vente peut représenter en vente directe entre 20 et 60 % du temps de travail. La mise en place d’une stratégie cohérente peut permettre de diminuer de manière importante le temps de vente et les déplacements.

Mettre en place une méthodologie

Mise en place de groupe d’échanges •  sommes de réflexions de groupes •  problématiques soulevées •  documentation réseau •  groupe d’experts mis en place • réalisation d’outils ou documents de synthèse • mise en place de formations

Qu’est ce qu’une bonne stratégie de vente ?

• Rentable : permet la pérennité de l’entreprise – permet une rétribution jugée suffisante
• Rapide : bon équilibre vente/production
• Identitaire : en accord avec soi –  en lein avec son territoire

logo viveaNécessite de se différencier

Positionnement simple et fort • construire une image conforme à soi → intimité de service → différenciation → prix

Facteurs d’influences

1 • Structuraux : surface – matériel présent – localisation géographique – pédoclimatique
2 • Économique : situation existante – capital de départ – contexte bancaire
3 • Sociaux : affinités – moyens humains – habitudes de consommations

Les modes de ventes

• Circuits courts : En direct → vente à la ferme / marché à la ferme / marché / vente par correspondance / AMAP / point de vente collectif / livraison de paniers… Avec intermédiaire → commerces de proximité / restauration collective / vente de paniers…

vente-directe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 novembre 2013 par dans Chemin, GAB72 - Le Mans.

Chroniques

Entrez votre adresse mail pour suivre le voyage du petit Saint Marthien et être notifié par email des dernières nouvelles.

Rejoignez 41 autres abonnés

Saint Marthien

Je viens d'un monde,
Où les Hommes n'ont pas de visage
Où les mots sont des silences
Où les questions n'existent pas
Où les rêves sont des réponses