Le petit Saint-Marthien

Journal de bord d'un intraterrestre

Vendredi 21 juin

Calendrier lunaire : Calendrier lunaire : jour feuille – lune descendante croissante –
Météo : 11° matin (8H) – 18 ° après-midi (17h) –
Voilé avec du vent et pluies éparses en fin d’après-midi – (1 mm)


• Planche → anti-limace sur les radis

• Préparation des commandes à livrer et récoltes des produits pour le marché du samedi

• Verger → récolte 25 kilos de cerises

• Serre → récolte 5 kilos de carottes avec fanes / binage – désherbage – éclaircissage / sur première ligne pour laisser un maximum de place aux poivrons.

• Serre → récolte betteraves

• Serre → amendement en granules sur les poivrons et binage

• Serre → récolte une centaines d’oignons blancs et désherbage

• Serre → binage aubergines

• Plein champs et planches → Récolte fraises, ciboulette, persil plat

• Plein champs → récolte 50 batavia

• Serre → récolte 20 bottes de radis et désherbage de la ligne

• Serre → récolte pdt

• Tunnel semis & extérieur → arrosage


NOTES/

Présence de Gopika pour la préparation des commandes. Joseph à la livraison exceptionnellement.

Réception du nouveau jouet de Joseph : une motobineuse (moteur Honda) toute rutilante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 juin 2013 par dans Carnet de route.

Chroniques

Entrez votre adresse mail pour suivre le voyage du petit Saint Marthien et être notifié par email des dernières nouvelles.

Rejoignez 43 autres abonnés

Saint Marthien

Je viens d'un monde,
Où les Hommes n'ont pas de visage
Où les mots sont des silences
Où les questions n'existent pas
Où les rêves sont des réponses