Le petit Saint-Marthien

Journal de bord d'un intraterrestre

Courgette

FICHE DE CULTURE

(en cours de rédaction…)

La courgette est composé à 95% d’eau et ne demande que deux choses :

1. Une terre suffisamment riche

2. Beaucoup d’eau

Si on a une terre riche mais un manque d’eau, ça ne marche pas !
Si la terre est pauvre et qu’on arrose, ça ne marche pas non plus !

Suffisamment d’eau ne signifie pas arroser une fois par semaine ou ne pas arroser lorsqu’il est tombé 1 mm de pluie, mais environ 3 litres d’eau par jour et par pied de courgette.

En ce qui concerne les températures :

(extrait de http://www.agroconsult.org/-courge-.html )

L’optimum de croissance racinaire est de 22-25°C.
Un minimum de 12°C est exigé pour le développement racinaire.
L’optimum de la croissance végétative est de 20-22°C le jour et de 17-18°C la nuit.

En période de production, la culture exige 20-25°C le jour et 17-20°C la nuit.
Les exigences en sol ne sont pas grandes. Le pH optimal du sol est de 5,5-6,8.
Le sol ne doit pas être asphyxiant ni trop frais au printemps.
Il est recommandé d’éviter les sols pauvres, trop lourds ou compacts.
Un sol trop froid provoque la fonte des jeunes plantules

Fleurs de courgettes

Fleurs de courgettes

MALADIES

Pourrissement des extrémités :

Cela peut venir de différents phénomènes :

Problème venant d’un excès d’eau ! sans paillage et à même le sol.

Problème d’un excès de chaleur !

Problème de pollinisation ! (sujet à controverse)

Si les courgettes n’ont pas eu la visite de butineurs alors elles ne se développent plus et pourrissent.

Si le temps est trop mauvais cela arrive car cette pollinisation se passe sur une demie-journée seulement. Il faut aussi qu’il y ait à  la fois une fleur mâle et une fleur femelle ouvertes en même temps.

Ces fleurs s’ouvrent le matin au levé du soleil et se referment en milieu d’après midi vers 15h et si la fleur femelle n’a pas été visitée alors la courgette ne va pas grandir et pourrir en commençant pas le bout.

Pour facilement reconnaître le mâle de la femelle  :  le mâle est au bout d’une tige alors que la femelle à  déjà  la petite courgette de formée sous la fleur.

Si il vous arrive de faire des beignets de fleur, récoltez le soir celles qui ont fleuries et laissez précautionneusement le pistil en place en découpant la fleur autour. Cela facilitera ainsi l’accès à nos amies les abeilles.

Si les abeilles ne sont pas au rendez-vous, on peut tenter la pollinisation manuelle.
Pour cela : couper une fleur mâle et frotter le pistil contre celui de la fleur femelle qui s’est ouverte ce jour là  pour que le pollen s’y colle.

Une pollinisation croisée est meilleur (d’un plant à  un autre). Mettre deux plants de courgettes de chaque (longue, ronde, pâtissons car l’hybridation se fait entre les divers cucurbitacées même avec courge spaghetti).

Pour attirer les abeilles, planter des fleurs mellifères à  côté.

Un commentaire sur “Courgette

  1. Pierre Turpin
    5 novembre 2014

    Merci beaucoup au plaisir de lire d`autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 juin 2013 par dans Plantations & cultures.

Chroniques

Entrez votre adresse mail pour suivre le voyage du petit Saint Marthien et être notifié par email des dernières nouvelles.

Rejoignez 45 autres abonnés

Saint Marthien

Je viens d'un monde,
Où les Hommes n'ont pas de visage
Où les mots sont des silences
Où les questions n'existent pas
Où les rêves sont des réponses